camemberts et tatamis

14/12/2019

Qu'est-ce que le phénomène de "tatamisation" d'une personne?

Quand un français, à la suite d'un voyage au Japon, revient en France transformé en parfait japonais, ayant adopté les comportements qu'il a observés au Japon, alors ses amis et sa famille peuvent dire de lui qu'il s'est tatamisé.
Ce terme a une connotation péjorative.
On imagine l'homme, c'est toujours un homme, passant sa journée vêtu d'un yukata, chaussé de getas, mangeant du poisson cru avec des baguettes, dormant par terre sur un futon, et se comportant en présence d'autres personnes avec une retenue et une politesse excessives.
On voit rarement une femme française adopter les comportements dits "traditionnels" d'une femme japonaise.
Si on l'interroge cet homme sur son récent voyage au Japon, il est intarissable et utilise de nombreux termes japonais pour nommer ce qu'il a vu là bas.
Il est aussi en train de se convertir à la religion japonaise officielle, le Shintoïsme, et il adopte la position officielle du gouvernement japonais à propos du colonialisme nippon et de tous les conflits militaires passés quitte à ignorer les épisodes du massacre de Nankin, à approuver la visite d'un premier ministre japonais au sanctuaire de Yasukuni où sont enterrés notamment des soldats japonais considérés par les occidentaux comme des "criminels de guerre".
ça peut lui passer avec le temps, ou pas.

Voici un personnage de suisse allemand, interprété par l'acteur Gert Fröbe , tiré du film de 1957 "Typhon sur Nagasaki", qui illustre bien ce concept de "tatamisation".
Il s'est installé à Nagasaki dans une belle demeure qui surplombe la baie, a fondé un foyer et s'est parfaitement intégré. Au cours d'une conversation, il confesse à Jean Marais qu'il se relève la nuit pour manger des sardines crues. C'est un signe qui ne trompe pas.

Dans la réalité, un français tatamisé qui s'installe au Japon, ne parvient pas à s'intégrer dans la société japonaise, il lui manque de nombreux codes qu'une vie entière ne suffit pas à acquérir.

Il existe une exception cependant L'écrivain Lafcadio Hearn, qui au 19ème siècle, s'est installé au Japon et s'est parfaitement intégré en fondant une famille. Il a apporté sa contribution à un genre littéraire japonais, l'épouvante. Les japonais le connaissent sous son nom d'auteur: Yakumo Koizumi.

Le phénomène réciproque à la tatamisation est la camembérisation.

La réciproque à la tatamisation d'un français occidental, c'est la camembérisation d'une femme japonaise.
Au cours d'un dîner chez des amis, une femme japonaise vous en apprend sur la culture française et vous dit que son village français préféré est Beuvron en Auge, dont vous n'avez jamais entendu parler. Vous vérifiez en consultant votre smartphone et vous vous apercevez que ce village existe.
Vous venez de faire la désagréable expérience d'une femme japonaise camembérisée.
Plutôt que de devenir grossier, vous prétextez une migraine pour vous éclipser.

Vous avez alors une idée de ce que ça fait à un japonais d'être en présence d'un français tatamisé.

Le franponais c'est l'art que pratiquent les japonais d'utiliser des mots français ( ou à peu près ) pour ajouter une  touche de classe supplémentaire à un magasin, un restaurant ou ... un train.

La "Malle de Bois", c'est le nom du train qui a été inauguré au printemps 2016 pour accompagner le festival triennal de Setouchi d'art contemporain.

Si ce nom relève bien du franponais en revanche le train lui-même n'a rien à voir avec l'art contemporain.

 

C'est du terminus de la ligne : le port d'Uno, qu'on rejoint directement l'île de Naoshima où est implanté le Benesse Museum.

Pendant la triennale d'art contemporain ( du 8 Octobre 2016 au 8 Novembre 2016 ) le train accomplira un aller / retour par jour sauf le mercredi.

Après cet événement, il sera en service le week end et les jours fériés.

Départ de Okayama à 10 heures  et départ de Uno à 15 heures

La finition de l'aménagement intérieur est de grande qualité avec un parquet en bois de cerisier, un grand espace est prévu pour les vélos, etc...

malle en bois, velo, jrpassmalle en bois, jrpass

La cerise sur le gâteau c'est que les annonces à l'intérieur du train sont faites en français, peut-être même en franponais, qui d'ordinaire s'écrit mais ne se parle pas.

Le Japan Rail Pass green classe donne accès à ce train sans supplément.

Le Japan Rail Class ordinaire donne droit à une réduction sur le montant du billet.

Dans les 2 cas la réservation est obligatoire.