Ils ont été laissés en liberté même si le parquet antiterroriste avait requis le placement en détention pour au moins l'un d'entre eux. "On ne lâchera rien", a déclaré Emmanuel Macron à une enseignante qui l'interpellait, alors qu'il repartait à pied de la Sorbonne. Non. Cet enseignant qui ne nous a pas seulement appris un savoir mais nous a ouvert un chemin par un livre, un regard, par sa considération. Nous avons tous ancré dans nos coeurs, dans nos mémoires le souvenir d'un professeur qui a changé le cours de notre existence. Ces cinq hommes ont été placés en détention provisoire, sauf Brahim Chnina, qui a toutefois été incarcéré dans l'attente d'un débat sur cette question. De noms, eux n'en n'ont même plus. Nous continuerons, professeur. Comme vous, nous cultiverons la tolérance. Vous êtes abonné au magazine dans sa version papier ? Sortis du cadreAu revoir Giscard, le président « moderne »Jacques Chirac 1932-2019, Expérience Le Point Mais l'assaillant ne disposait que du nom du professeur. Emmanuel Macron prononcera un discours. Sur le même sujet. Hommage national à la mémoire de Samuel Paty. "Son identification n'a été rendue possible que grâce à l'intervention de collégiens" de l'établissement, a souligné le procureur. 1:35. Le chef de l'Etat a rendu hommage mercredi soir à Samuel Paty, ... Macron livre un discours poignant en hommage à Samuel Paty: ... les propos d'Emmanuel Macron font polémique Le 24/10 à 17h34. Mesdames, Messieurs, Les forums du Point, FAQ Ici, en France, nous aimons notre Nation, sa géographie, ses paysages et son histoire, sa culture et ses métamorphoses, son esprit et son coeur. Politique. Anzorov avait affirmé à ces jeunes "avoir l'intention de filmer le professeur, de l'obliger à demander pardon pour la caricature du prophète, de l'humilier, de le frapper", selon le magistrat antiterroriste. Alors, les deux élèves se sont mis peu après "à l'écart" avec le tueur "afin, semble-t-il, de se dissimuler des caméras de surveillance et d'un véhicule de police en patrouille". télécharger discours du prÉsident de la rÉpublique lors de l'hommage national À la mÉmoire de samuel paty - pdf 240 ko Mesdames, Messieurs, Ce soir je n’aurai pas de mots pour évoquer la lutte contre l’islamisme politique, radical, qui mène jusqu’au terrorisme. Après avoir étudié l'Histoire à Lyon et avoir envisagé de devenir chercheur, il avait emprunté la voie tracée par vous, ses parents, instituteur et directeur d'école à Moulins, en devenant "chercheur en pédagogie" comme il aimait à se définir, en devenant professeur. À leur tour, ils feront aimer la République. Paris (AFP) - "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen dans la soirée. Aussi ne pouvait-on trouver meilleur endroit que la Sorbonne, notre lieu de savoir universel depuis plus de huit siècles, le lieu de l'humanisme, pour que la nation puisse lui rendre cet hommage. Les deux hommes avaient appelé les musulmans à se mobiliser après un cours sur la liberté d'expression dispensé par Samuel Paty les 5 et 6 octobre, pendant lequel il avait montré des caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo. Emmanuel Macron rend hommage à Samuel Paty, «nouveau visage» de la République. A la Sorbonne, Emmanuel Macron a dénoncé "les lâches" qui ont livré Samuel Paty "aux barbares" et qui ne "méritent pas" qu'on parle d'eux. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a par ailleurs officiellement engagé une procédure de dissolution visant l'ONG humanitaire BarakaCity. Samuel Paty a été décapité par un assaillant islamiste le 16 octobre près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), dix jours après avoir montré à ses élèves de 4e des caricatures de Mahomet lors de cours sur la liberté d'expression. Elle est précieuse et oblige tous les responsables à s'exprimer avec justesse et à agir avec exigence.         © 2020 AFP. Créez un compte afin d'accéder à la version numérique du magazine et à l'intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre. "Frères, priez pour qu'Allah m'accepte en martyr", disait-il, dans ce message authentifié par une source proche du dossier et dont l'AFP a eu connaissance. Deux amis de l'assaillant, Naim B. et Azim E., ont également été mis en examen du même chef. Par ailleurs, le parent d'élève Brahim Chnina et l'islamiste Abdelhakim Sefrioui ont été mis en examen mercredi pour "complicité d'assassinat terroriste". Politique de protection des données à caractère personnel Alors, oui, dans chaque école, dans chaque collège, dans chaque lycée, nous redonnerons aux professeurs le pouvoir de « faire des républicains », la place et l'autorité qui leur reviennent. Et tout au long de leur vie, les centaines de jeunes gens que vous avez formés exerceront cet esprit critique que vous leur avez appris. L'ensemble des rapports publiés par les institutions publiques, Répertoire des débats et consultations citoyennes, Les textes des principaux discours publics, Hommage national à la mémoire de Samuel Paty, Direction de l'information légale et administrative. Lui voulait sans cesse en voir le visage, découvrir les richesses de l'altérité. Applications mobiles séparatisme. Nous les formerons, les considérerons comme il se doit, nous les soutiendrons, nous les protégerons autant qu'il le faudra. Lors de l'hommage national rendu à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne, mercredi 21 octobre 2020, Emmanuel Macron a bien eu du mal à contenir ses émotions. "Là il faut vraiment que la société civile se ressaisisse, on a besoin d'un front uni sans démagogie, et il va devoir passer par nous, par l'Education nationale, par une meilleure considération, parce que nous sommes au front avec les jeunes", a souligné Catherine Prevost-Meyniac, enseignante en éco-gestion qui a fait le déplacement depuis Angers. Emmanuel Macron, Samuel Paty, Nice 31 octobre 2020 « On ne tue pas au nom de Dieu… » 29 octobre 2020 Récréation (3) : Procès du marquis de Sade, d’un point de vue internationaliste et prolétarien. Ses plus beaux cadeaux, des livres pour apprendre. "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen dans la soirée. En trois ans, Emmanuel Macron est passé de la négation relative de l’existence d’une culture française à la défense de notre civilisation, prononçant à l’occasion de l’hommage national à Samuel Paty l’un de ses plus beaux et émouvants discours, que nous reproduisons intégralement ci-dessous. Samuel PATY était de ceux-là, de ces professeurs que l'on n'oublie pas, de ces passionnés capables de passer des nuits à apprendre l'histoire des religions pour mieux comprendre ses élèves, leurs croyances. Vous avez un compte Facebook ? Plan du site Vous savez, cet instituteur qui nous a appris à lire, à compter, à nous faire confiance. A la Sorbonne, Emmanuel Macron a dénoncé "les lâches" qui ont livré Samuel Paty "aux barbares" et qui ne "méritent pas" qu'on parle d'eux. Polémique sur des hommages à Samuel Paty non respectueux des distances sociales ... Monsieur le principal du Collège Ronsard a prononcé un discours et lu un texte de Jean Jaurès. En trois ans, Emmanuel Macron est passé de la négation relative de l’existence d’une culture française à la défense de notre civilisation, prononçant à l’occasion de l’hommage national à Samuel Paty l’un de ses plus beaux et émouvants discours, que nous reproduisons intégralement ci-dessous. Le conseil des ministres a prononcé la dissolution du collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, "depuis bien longtemps, le faux nez d'une idéologie antirépublicaine qui diffuse la haine", selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Les actions, nous les avons décidées, nous les avons durcies, nous les mènerons jusqu'au bout. Alors, reviennent comme en écho les mots de Ferdinand BUISSON "Pour faire un républicain, écrivait-il, il faut prendre l'être humain si petit et si humble qu'il soit […] et lui donner l'idée qu'il faut penser par lui-même, qu'il ne doit ni foi, ni obéissance à personne, que c'est à lui de chercher la vérité et non pas à la recevoir toute faite d'un maître, d'un directeur, d'un chef, quel qu'il soit" " Faire des républicains", c'était le combat de Samuel PATY. Résultats Législatives. Macron rend hommage au "combat pour la liberté" de Samuel Paty. Je ne parlerai pas de ceux qui ont livré son nom aux barbares, ils ne le méritent pas. Eux cultivent la haine de l'autre. Agés de 14 et 15 ans, ces deux collégiens sont poursuivis pour "complicité d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste". Dans l'école comme hors de l'école, les pressions, l'abus d'ignorance et d'obéissance que certains voudraient instaurer n'ont pas leur place chez nous. Emmanuel Macron a été très affecté par la mort de Samuel Paty. Charte de modération Après avoir posté la photo de l'enseignant décapité, Anzorov avait aussi publié un message audio sur les réseaux sociaux. Depuis la cour de la Sorbonne, à Paris, la France rend hommage à Samuel Paty, professeur décapité par un terroriste à Conflans-Sainte-Honorine. Vendredi soir, j'ai d'abord cru à la folie aléatoire, à l'arbitraire absurde : une victime de plus du terrorisme gratuit. Eux séparent les fidèles, des mécréants. Macron livre un discours poignant en hommage à Samuel Paty: "Nous ne renoncerons pas aux caricatures" (vidéo) Publié le 21 octobre 2020 à 20h40 Samuel Paty Nous offrirons toutes les chances que la République doit à toute sa jeunesse sans discrimination aucune. Son appartement était une bibliothèque. Ici, en France, nous aimons le projet tout à la fois terrien et universel que porte la République, son ordre et ses promesses. "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen dans la soirée. De ces humbles qui se remettaient mille fois en question, comme pour ce cours sur la liberté d'expression et la liberté de conscience qu'il préparait depuis juillet encore l'été dernier à Moulins à vos côtés et des doutes qu'il partageait par exigence, par délicatesse. Nous rappellerons que nos libertés ne tiennent que par la fin de la haine et de la violence, par le respect de l'autre. Un troisième proche, Yussu C., est lui poursuivi pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes". Les enquêteurs antiterroristes s'intéressent notamment à des échanges téléphoniques entre ce père de famille et l'assaillant, un réfugié russe tchétchène de 18 ans tué par la police peu après l'attentat. Créez votre compte plus rapidement, Veuillez saisir l'adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr, Merci d'avoir partagé cet article avec vos amis. Après tout, il n'était pas la cible principale des islamistes, il ne faisait qu'enseigner. Samuel PATY aimait les livres, le savoir, plus que tout. Pour ce faire, renseignez Pourquoi ? Samuel Paty a d'ailleurs précisé au cours de la même audition que la fille en question n'était pas présente lors de son cours. Mentions légales télécharger discours du prÉsident de la rÉpublique lors de l'hommage national À la mÉmoire de samuel paty - pdf 240 ko Mesdames, Messieurs, Ce soir je n’aurai pas de mots pour évoquer la lutte contre l’islamisme politique, radical, qui mène jusqu’au terrorisme. C'est une offre d'emploi qui est loin d'avoir suscité le même enthousiasme que ses consœurs. Profitez de votre abonnement à 1€ le 1er mois ! loi sécurité globale. Le discours d'Emmanuel Macron en intégralité Le discours prononcé par le président de la République lors de l'hommage national tenu pour Samuel Paty est à retrouver ci-dessous. Samuel PATY fut tué parce que les islamistes veulent notre futur et qu'ils savent qu'avec des héros tranquilles tels que lui, ils ne l'auront jamais. Tutoriel vidéo Nous continuerons, oui, ce combat pour la liberté et pour la raison dont vous êtes désormais le visage parce que nous vous le devons, parce que nous nous le devons, parce qu'en France, professeur, les Lumières ne s'éteignent jamais. Lancement en janvier d'une consultation citoyenne sur les... Coronavirus : Olivier Véran va annoncer de nouvelles mesures au JT... Taxe d'habitation, smic, APL… : ce qui change au 1er janvier, Michel Barnier veut revenir faire de la politique en France, Bureau de liaison : une délégation marocaine en Israël, Michel Barnier affiche des ambitions politiques en France, Covid-19 : Ségolène Royal appelle à faire « du sur-mesure » par région, Confinement: Royal plaide pour "du sur-mesure" dans les régions, Biden juge « irresponsable » l'attitude de l'administration Trump, Sortis du cadre – Agnès Buzyn : Paris vaut bien une démission, Sondage : la cote de confiance d'Emmanuel Macron stable en décembre, Russie : un diplomate bulgare expulsé en mesure de représailles. Celui qui s'était donné pour tâche de "faire des républicains". Depuis la cour de la Sorbonne, à Paris, la France rend hommage à Samuel Paty, professeur décapité par un terroriste à Conflans-Sainte-Honorine. Emmanuel Macron : la promesse de ne "jamais accepter les discours de haine" LINFO.RE – créé le 26.10.2020 à 08h22 – mis à jour le 26.10.2020 à 11h02- La rédaction Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons haut la laïcité. Lors de l'hommage national rendu à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne, mercredi 21 octobre 2020, Emmanuel Macron a bien eu du mal à contenir ses émotions. « Bonjour, aujourd’hui vous êtes en classe. Archives Apprendre les devoirs pour les remplir. Nous contacter Emmanuel Macron : la promesse de ne "jamais accepter les discours de haine" LINFO.RE – créé le 26.10.2020 à 08h22 – mis à jour le 26.10.2020 à 11h02- La rédaction Nous continuerons, professeur. Nous sommes OJD Macron rend hommage au « combat pour la liberté » de Samuel Paty « Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent », a insisté le chef de l'Etat, en saluant « l'un de ces professeurs que l'on n'oublie pas », lors d'un discours dans la cour de la Sorbonne À la Sorbonne, Emmanuel Macron a dénoncé « les lâches » qui ont livré Samuel Paty « aux barbares » et qui ne « méritent pas » qu’on parle d’eux. Il aimait les livres pour transmettre, à ses élèves comme à ses proches, la passion de la connaissance, le goût de la liberté. Les mots, je les ai eus. « Je voudrais que ma vie et ma mort servent à quelque chose » avait-il dit un jour. franceinfo. Nous apprendrons l'humour, la distance. Non, tout au contraire, Samuel PATY fut tué précisément pour tout cela. Circonstance : Samuel PATY aimait passionnément enseigner et il le fit si bien dans plusieurs collèges et lycées jusqu'à celui de Conflans-Saint-Honorine. « Nous continuerons ce combat pour la liberté » dont Samuel Paty est « le visage » : Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l’enseignant sauvagement assassiné, un crime « barbare » pour lequel sept personnes ont été présentées dans la journée à un juge antiterroriste en vue d’éventuelles mises en examen. Publicité Covid-19: des politiques critiquent la lenteur de la campagne de... Couvre-feu avancé: des élus regrettent l'attentisme du gouvernement, Algérie : le président Tebboune de retour après deux mois d'absence, Cotta – Et revoilà la réforme du mode de scrutin…. Accédez à l’intégralité des contenus du Point >>, Au revoir Giscard, le président « moderne », Politique de protection des données à caractère personnel, Gérez vos inscriptions aux newsletters d’information généraliste et thématiques, Archivez vos contenus favoris pour les lire ultérieurement, Bénéficiez d’une exposition publicitaire modérée, Et accédez à d’autres services exclusifs (jeux-concours, événements…). Message en cas d'erreur au focus sur le champ. Ce soir, je ne parlerai pas davantage de l'indispensable unité que toutes les Françaises et tous les Français ressentent. Il vous arrive de discuter avec vos camarades, vous n’êtes pas toujours d’accord. Et nous voulons l'enseigner à tous nos enfants. Ce soir, je veux vous parler de Samuel PATY. Peut-être certains d'entre-eux deviendront-ils enseignants à leur tour. Dans le monde arabe, la polémique enfle après les propos d’Emmanuel Macron. Lui croyait dans le savoir. Hommage à Samuel Paty : le discours d’Emmanuel Macron | LCI Une rencontre entre un conseiller de Macron et Marion Maréchal... 2022: Faure ne souhaite pas une primaire commune de la gauche et... Quand le conseiller mémoire d'Emmanuel Macron déjeune avec Marion... Covid: Bayrou favorable à l'idée d'un passeport sanitaire lié au... Brexit : les principaux points de l'accord UE-Royaume-Uni, Présidentielle du Niger : les priorités du favori Bazoum, Présidentielle : le Niger s'offre une transition pacifique inédite, Covid: Véran n'exclut pas un 3e confinement en cas d'aggravation. Samuel PATY est devenu vendredi le visage de la République, de notre volonté de briser les terroristes, de réduire les islamistes, de vivre comme une communauté de citoyens libres dans notre pays, le visage de notre détermination à comprendre, à apprendre, à continuer d'enseigner, à être libres, car nous continuerons, professeur. Samuel PATY était de ceux-là, de ces professeurs que l'on n'oublie pas, de ces passionnés capables de passer des nuits à apprendre l'histoire des religions pour mieux comprendre ses élèves, leurs croyances. Avec tous les instituteurs et professeurs de France, nous enseignerons l'Histoire, ses gloires comme ses vicissitudes. Très ému, le président de République, après avoir remis la Légion d'honneur à titre posthume à Samuel Paty, dans un cercle intime, a dénoncé la "conspiration funeste" et "la haine de l'autre", dont a été victime le professeur d'histoire-géographie, tué à 47 ans "parce qu'il incarnait la République". Caricatures de Mahomet. Samuel PATY était de ceux-là, de ces professeurs que l'on n'oublie pas, de ces passionnés capables de passer des nuits à apprendre l'histoire des religions pour mieux comprendre ses élèves, leurs croyances. Ils feront comprendre notre nation, nos valeurs, notre Europe dans une chaîne des temps qui ne s'arrêtera pas. Le mal, je l'ai nommé. Quelques heures plus tard, le parquet anti-terroriste a annoncé la mise en examen de sept personnes, dont deux mineurs. Vive la France. Emmanuel Macron a prononcé mercredi soir un hommage fort et poignant à Samuel Paty, érigé en martyr de la liberté d’expression, «tué précisément parce qu’il incarnait la République». Discours d'Emmanuel Macron sur l'Europe à la Sorbonne : "C'est exactement le même discours" que celui de Nicolas Sarkozy "au moment où il lance les élections européennes de 2009" dit Rachida Dati. Paris (AFP) - "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen dans la soirée. A la Sorbonne, Emmanuel Macron a dénoncé « les lâches » qui ont livré Samuel Paty « aux barbares » et qui ne « méritent pas » qu’on parle d’eux. Ce soir, je ne parlerai pas du cortège de terroristes, de leurs complices et de tous les lâches qui ont commis et rendu possible cet attentat. Comme vous, nous chercherons à comprendre, sans relâche, et à comprendre encore davantage cela qu'on voudrait éloigner de nous. Emmanuel Macron prononce alors un discours dans lequel il rend hommage à Samuel Paty, réaffirme les valeurs de la République [188] et déclare au sujet des caricatures : « Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins ». Chaque jour recommencer. Nous aimerons de toutes nos forces le débat, les arguments raisonnables, les persuasions aimables. CGU Nos partenaires "Il est aujourd'hui clair que le professeur a été nommément désigné comme une cible sur les réseaux sociaux" par le parent d'élève à l'origine de la polémique, Brahim Chnina, et le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui, "au moyen de manoeuvres et d'une réinterprétation des faits", a résumé le procureur. Samuel PATY fut la victime de la conspiration funeste de la bêtise, du mensonge, de l'amalgame, de la haine de l'autre, de la haine de ce que profondément, existentiellement, nous sommes. "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l’enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes ont été présentées dans la journée à un juge antiterroriste en vue d’éventuelles mises en examen. Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent. "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l’enseignant sauvagement assassiné, un crime Alors, pourquoi Samuel fut-il tué ? Parce qu'il incarnait la République qui renaît chaque jour dans les salles de classes, la liberté qui se transmet et se perpétue à l'école. Macron prononce son discours sur les « séparatismes ... samuel Paty. A la Sorbonne, Emmanuel Macron a dénoncé "les lâches" qui ont livré Samuel Paty "aux barbares" et qui ne "méritent pas" qu'on parle d'eux. LeHuffPost. L'assassinat barbare de Samuel Paty engendre désormais une crise internationale. Consultez les articles de la rubrique Politique, votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte. Ce soir, je veux parler de votre fils, je veux parler de votre frère, de votre oncle, de celui que vous avez aimé, de ton père. Samuel Paty : polémique autour d’une annonce pour le recrutement d’un professeur d’histoire. La boutique "Peu avant 17H00, plusieurs adolescents", en lien avec ces deux-là, "désignèrent à l'assaillant Samuel Paty au moment où il sortait du collège. Eux se repaissent de l'ignorance. Emmanuel Macron prononcera un discours. Nous défendrons la liberté que vous enseigniez si bien et nous porterons la laïcité", a ajouté Emmanuel Macron, en présence de 400 invités, dont une centaine d'élèves d'établissements d'Ile-de-France et de nombreuses personnalités politiques. Nous ferons découvrir la littérature, la musique, toutes les oeuvres de l'âme et de l'esprit. Apprendre les libertés pour les exercer. Nous aimerons la science et ses controverses. Hommage national à Samuel Paty: le discours de Macron. REPLAY - Hommage national à Samuel Paty : discours d'Emmanuel Macron à la Sorbonne 21 octobre 2020 à 11:24 AM Emmanuel Macron a dénoncé "les lâches" qui ont livré Samuel Paty "aux barbares", lors d'un hommage national dans la cour de l'université de La Sorbonne, à Paris, au professeur d'histoire géographie assassiné pour avoir montré des caricatures du prophète. Et si cette tâche aujourd'hui peut paraître titanesque, notamment là où la violence, l'intimidation, parfois la résignation prennent le dessus, elle est plus essentielle, plus actuelle, que jamais. "Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins, même si d'autres reculent", a insisté le chef de l'Etat, en saluant "l'un de ces professeurs que l'on n'oublie pas", lors d'un discours dans la cour de la Sorbonne, lieu symbolique de l'esprit des Lumières et de l'enseignement. Samuel PATY incarnait au fond le professeur dont rêvait JAURÈS dans cette lettre aux instituteurs qui vient d'être lu : "la fermeté unie à la tendresse". Macron rend hommage au "combat pour la liberté" de Samuel Paty. "Nous continuerons, professeur. LINFO.RE – créé le 30.11.2020 à 15h11 – mis à jour le 1er.12.2020 à 09h57- La rédaction 22/10/2020 07:46:57 -  L'hommage de Macron à Samuel Paty, “visage de la République” Dans un discours bref mais très émouvant, le chef de l'Etat a promis de poursuivre son combat pour "les libertés". "Nous continuerons ce combat pour la liberté" dont Samuel Paty est "le visage": Emmanuel Macron a rendu mercredi un hommage national vibrant à l'enseignant sauvagement assassiné, un crime "barbare" pour lequel sept personnes ont été présentées dans la journée à un juge antiterroriste en vue d'éventuelles mises en examen. Et la fermeture de la mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis), épinglée pour avoir relayé une des vidéos dénonçant le cours de Samuel Paty, devait être effective mercredi soir malgré les protestations des fidèles et recours déposé pour empêcher cette fermeture. Samuel PATY ne connaissait que des citoyens. Ces enfants âgés de 10 ans sont soupçonnés d’avoir tenu des propos « violents et inquiétants » lors de l’hommage à Samuel Paty lundi dernier Abonnements En début d'après-midi, le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard avait dévoilé comment les investigations ont mis au jour les "complicités" dont a bénéficié l'assaillant, Abdoullakh Anzorov, pour perpétrer cet attentat qui a soulevé une vague d'émotion dans le pays. 2020. une année en macronie. Mais le plus souvent, vous êtes heureux d’être ensemble, de retrouver vos professeurs, d’apprendre », annonce Antoine Griezmann, dans une vidéo publiée par l’équipe de France de football pour s’adresser aux enfants et rendre hommage à Samuel Paty. Parallèlement, l'exécutif continue son offensive tous azimuts contre les personnes et structures soupçonnées d'accointances avec l'islamisme radical. Il n'était pas l'ennemi de la religion dont ils se servent, il avait lu le Coran, il respectait ses élèves, quelles que soient leurs croyances, il s'intéressait à la civilisation musulmane. Dans un russe hésitant, l'assassin, né à Moscou, affirmait avoir "vengé le prophète", "montré de manière insultante" par le professeur. Cet article a été ajouté dans vos favoris. Reportages, analyses, enquêtes, débats. Mercredi soir un hommage solennel à Samuel Paty, l’enseignant décapité vendredi dernier par un islamiste, était organisé. Discours de M. Emmanuel Macron, président de la République, en hommage à Samuel Paty, à Paris le 21 octobre 2020. Vive la République. CGV L'assassinat barbare de Samuel Paty engendre ... extraits du discours d'Emmanuel Macron, mercredi ... il a constamment condamné les caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo à chaque polémique. Deux d'entre eux, accusés d'avoir désigné l'enseignant en échange d'une "somme de 300 ou 350 euros", ont été mis en examen dans la soirée. Ce soir je n'aurai pas de mots pour évoquer la lutte contre l'islamisme politique, radical, qui mène jusqu'au terrorisme.         Paris (AFP) -  11 h 01 - L'association BarakaCity va contester sa dissolution suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité. Celui qui montre la grandeur de la pensée, enseigne le respect, donne à voir ce qu'est la civilisation. A l'extérieur de la Sorbonne, au pied d'un écran géant, quelques centaines d'anonymes étaient venus suivre la cérémonie et rendre un dernier hommage à l'enseignant assassiné. Connectez-vous plus rapidement, Vous avez un compte Facebook ? Bernard Tapie « au plus mauvais point » : certaines cellules... Feu vert des 27 pour l'accord post-Brexit dès le 1er janvier, Coronavirus : nouveau conseil de défense sanitaire mardi. Comme par prescience. Ce soir, je veux parler de votre collègue, de votre professeur tombé parce qu'il avait fait le choix d'enseigner, assassiné parce qu'il avait décidé d'apprendre à ses élèves à devenir citoyens. Politique cookies Michel Richard – Covid : sommes-nous si nuls ? Alors, ils formeront des jeunes citoyens. « Samuel Paty est devenu le visage de la République » : l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron Le chef de l’Etat a rendu hommage, mercredi, dans …