Kyoto : La ville "star" du Japon.

Présentation de Kyoto (京都).

Kyoto (京都, Kyōto ): Ville centrale de la partie Ouest de l'île de Honshu, entourée par des montagnes et par le lac Biwa à l'Est. Elle est traversé par la "rivière aux canards" ou kamogawa qui sépare la ville en deux parties Est et Ouest.
A la latitude de 35°Nord  (idem  latitude Chypre). 
Elle fut peuplée à partir du VIIème siècle par des membres du clan Hata venus de Corée et devint capitale impériale en 794 aux dépens de Nara. Elle le resta officiellement, bien qu'affaiblie,jusqu'en 1868 et fut détrônée par Edo ( Tokyo).
C'est une cuvette de 828 km² de superficie ( Paris 105 km²) peuplée de 1,475 Millions d'habitants ( Paris 2,2 Millions d'habitants).Son climat est réputé extrême avec une chaleur difficilement supportable en été et un froid mordant en hiver.


Elle a été dessinée selon le tracé quadrillé de la ville chinoise de Xi'an. Cela donne des rues parallèles et perpendiculaires avec des croisements à angles droits.
Aujourd'hui les principaux quartiers d'affaires sont situés autour de la gare centrale tandis qu'au Nord et à l'Ouest on trouve des quartiers verdoyants et de détente.
Ses 2000 temples, sanctuaires, palais, ponts et jardins font de Kyoto la capitale culturelle incontestable du Japon.

Kyoto fut épargnée par les bombardements de la seconde guerre mondiale et elle échappa de peu à la bombe atomique en Août 1945 alors qu'elle figurait en tête de liste des objectifs désignés par le comité des objectifs américain.
Le secrétaire d'état à la guerre Henry Lewis Stimson demanda à ce que Kyoto soit retirée de la liste des cibles car il y avait séjourné durant son voyage de noces et il en gardait un bon souvenir.
Si une bombe atomique équivalente en puissance à celle de Nagasaki avait explosé au dessus du centre de la cuvette de Kyoto il est probable que le souffle se serait propagé sans obstacle sur tout le site et aurait même rebondi sur les montagnes qui entourent Kyoto détruisant ainsi toute la ville. 

Quand on séjourne à Kyoto en tant que touriste, il est difficile d'y rester moins de 4 jours tant il y a de choses à voir et à vivre.
A noter que les kyotoïtes se plaignent de l'omniprésence de touristes occidentaux et chinois qu'ils considèrent comme une agression.

  

Kyoto au cinéma

On ne compte plus les films tournés à Kyoto. Vous n'aurez aucune peine à en visionner une grande quantité. 

Ici on vous propose de visionner un film d'actualités datant de 1929 restauré et téléchargé par Guy Jones sur sa chaîne Youtube. 

https://www.youtube.com/watch?v=ORHAjgDNoa8&feature=youtu.be

Cette vidéo se distingue par ses bandes sons originales de la vie japonaise: d'habitude les films japonais de cette époque sont muets. La vidéo inclut des scènes de marché, une cérémonie dans un temple shinto et des jeunes femmes jouant à des jeux traditionnels.

Au début du film, le bruit des getas ( chaussures traditionnelles en bois ) est assourdissant. Il nous immerge immédiatement dans l'ambiance du Kyoto des années 1920.

L'incroyable bande son  été capturée par le procédé Movietone, le dernier cri en 1929.   

 

 

Comment se rendre à Kyoto ?

En train par le réseau JR, Kyoto est atteignable avec le Japan Rail Pass : à 2 heures 40 de Tokyo, à 1 heure d'Osaka, 1 heure de Nara.
En avion: Kyoto se situe à 1H en train de l'aéroport d'Osaka Kansai( Kix).
Demandez un voyage personnalisé ou Roadbook et mentionnez Kyoto dans le texte libre.

Comment se déplacer dans Kyoto ?

En métro. Deux lignes existent. Une de direction Nord-Sud : la Karasuma Line avec 15 stations. L'autre Ouest-Est puis Sud qui comprend 17 stations. Les 2 lignes se croisent au centre de Kyoto à la station KarasumaOike.

Les lignes JR qui partent de la gare JR de Kyoto desservent Osaka à l'Ouest, Arashiyama au Nord Ouest, Uji et Nara au Sud et Tokyo à l'Est.

Plusieurs lignes de chemins de fer privées se croisent dans Kyoto de façon un peu anarchiques. La ligne Kintetsu relie Kyoto à Nara et elle est préfrable à la ligne JR pour cela car la gare Kintetsu de Nara est beaucoup plus proche du parc que la gare JR.  Notez que la ligne Keihan suit une direction Nord-Sud en longeant la rivière aux canards ( Kamogawa).

Le réseau de bus est dense et couvre toute la ville. Un pass d'un jour qui coûte 600 jpy est en vente à la gare JR ainsi que dans les bus. Ces dernières années les embouteillages sont devenus dissuasifs et vous pouvez décider de louer des vélos. Comptez 500 jpy pour la demi journée. Attention, on ne peut pas se garer n'importe où et le stationnement est payant.

Notez que la ville de Kyoto est une cuvette, plate en sa partie centrale, les bords de la cuvette sont pentus. 

Où loger à Kyoto ?    

Pour des questions de logistique, il s'avère pratique de loger à proximité de la gare JR de Kyoto qui est localisée dans la partie Sud de la ville.

En suivant le même critère et pour le plaisir d'être au centre de la ville, Il peut être intéressant de se loger le long des lignes de métro. Il n'y en a que deux.

Kyoto est une ville qui connait un déficit d'hébergements de tourisme important. 

Vous trouverez des hôtels de types occidentaux, des ryokans et minshukus de types japonais pour tous les prix. En haute saison comme par exemple la floraison des cerisiers, il faut réserver six mois à l'avance. Booking.com propose une vaste gamme d'hébergements et c'est un bon moyen de réserver à des tarifs compétitifs.

Airbnb et d'autres loueurs saisonniers ont connu des difficultés avec la nouvelle législation japonaise de Juin 2018. 80% des hébergements proposés de cette façon en Mai 2018 ont disparu depuis. Ce parc d'hébergements était composé en grande partie d'anciennes maisons de marchands ( machiya).

En été, il est important que votre logement dispose de la climatisation.

En ce qui concerne les hébergements japonais, sachez que les chambres sont plus petites qu'en occident et que la présence d'une salle de bains dans la chambre n'est pas un critère de confort au Japon.

Quand, combien de temps et pourquoi se rendre à Kyoto ?

Kyoto est une ville charmante toute l'année. Mais entre le 1er Juin et le 15 Juillet, comme partout ailleurs au Japon, il pleut. 

Entre le 25 Mars et le 10 Avril, c'est la période de la floraison des cerisiers qui attire beaucoup de touristes et fait monter les prix des hébergements.

Le mois de Novembre est celui du rougeoiement des érables. C'est une période de moindre affluence que le printemps.

Quelques fêtes ou matsuri valent le détour.

Aoi matsuri : Le 15 Mai, depuis 1400 ans, une procession costumée prie pour que les récoltes soient bonnes et sillonne la ville entre les sanctuaires kamigamo et shimogamo.     

Gion matsuri : Le 17 Juillet, depuis 1 100 ans, une trentaine de chars défilent pour éloigner les fléaux et les maladies. C'est le festival le plus connu du Japon. Il se déroule autour de Yasaka Jinja. Les nuits des 14, 15 et 16 Juillet les chars sont exposés en centre ville et illuminés.

Daimonji Festival : le soir du 16 Août, à partir des toits de Kyoto, on peut observer l'embrasement du signe "grand" sur Daimonji  ainsi que d'autres signes sur d'autres montagnes qui entourent la ville. Cette fête est en l'honneur de la grandeur du moine Kobo fondateur de la secte Shingon vers l'an 800.    

Jidai matsuri :  Le 22 Octobre , le premier défilé eut lieu en 1896. Cette procession costumée relie le palais impérial au Heian Jingu et met à l'honneur tous ceux qui à travers l'histoire ont contribué à faire Kyoto.      

 Festival ou pas, il faut compter séjourner au minimum 4 jours à Kyoto pour visiter ses temples, ses musées, ses villas. D'autant que Nara, l'ancienne capitale est située à une heure de Kyoto, un peu comme Versailles est proche de Paris. En général, on rentre le soir à Kyoto après la visite de Nara.

Passez par la page Roadbook ou par Contact pour nous interroger sur Kyoto.